jeudi 10 mars 2011

L’art vidéo, de Michael Rush

L'art vidéo, Michael RushCet ouvrage offre le panorama le plus complet à ce jour d’une forme d’art née il y a à peine quarante ans et désormais incontournable sur la scène artistique internationale.

Objet, à ses débuts, de furtives apparitions sur de petits écrans dans des espaces alternatifs, l’art vidéo jouit maintenant d’une position dominante dans les grandes manifestations, où il occupe d’immenses espaces, sous la forme d’installations ou de projections. Abstraction, art conceptuel, minimalisme et pop art, performance, photographie et cinéma sont les mouvements et les formes constitutifs de cet art qui fait de la dimension temporelle l’une de ses données essentielles.

Abondamment illustré de photogrammes et de séquences vidéo, « L’Art vidéo » retrace l’histoire de ce médium, depuis les premières expérimentations jusqu’à la révolution numérique actuelle en passant par les installations conceptuelles, politiques et poétiques des années 1980 et 1990, et dresse, ce faisant, le portrait non seulement des figures tutélaires que sont Jean-Luc Godard, Andy Warhol, Nam June Paik, Joan Jonas, Valie Export ou encore Chris Burden, mais aussi, bien évidemment, des grands praticiens de la vidéo contemporaine comme Bill Viola ou Gary Hill, sans oublier la nouvelle génération d’artistes représentée par Paul McCarthy, Tony Oursler, Steve McQueen, Doug Aitken, Pierre Huyghe, Matthew Barney, Douglas Gordon, Pipilotti Rist ou Shirin Neshat. Tandis que nous entrons dans l’ère «post-médium», époque marquée par l’exploration de l’hybridation des technologies, les artistes combinent et recombinent la vidéo avec un large éventail de matériaux – vidéo numérique, cinéma, DVD, art informatique, CD-rom, graphisme et animation – et créent ainsi de nouvelles formes d’expression artistique.

L’art vidéo,
de Michael Rush
Edition Thames & Hudson

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire